La maison d'Alain Bessero, à Médavy (Orne), est autonome en électricité. Avec l'éolienne et les panneaux solaires dans son champ, il ne vend pas l'énergie qu'il produit. Il la consomme.
Cliquez pour agrandir l'imageLa tempête de 1999 a été un déclic pour Alain Bessero. À l'époque, sa maison est plongée dans le noir pendant quinze jours. Impossible de s'alimenter en électricité. « J'ai alors décidé d'installer une éolienne et deux panneaux solaires, raconte l'électricien de 56 ans. L'idée, c'était de devenir autonome et de ne dépendre ni des éventuelles catastrophes climatiques, ni du réseau d'EDF. »

Alain Bessero entreprend lui-même la construction du système autosuffisant. En 2011, il installe deux ensembles de panneaux solaires, dont un surnommé « le tracker ». « Une structure qui est tournée à l'est le matin et qui termine sa journée à l'ouest, ironise Alain. Comme le soleil ! » Depuis 2011, les installations de l'électricien ont permis de produire 27 000 kW/h.

« Je ne parle pas, j'agis »

L'énergie qu'il produit, il ne la vend pas à EDF. Ce qu'il veut, c'est être indépendant. « 99 % des gens qui produisent leur propre électricité le font pour la revendre », assure-t-il. Car ce qu'Alain Bessero possède en plus, ce sont des batteries de stockage qui lui permettent de transformer, en temps réel, la production d'électricité en énergie prête à consommer.

Source: Hugues GESBERT / Ouest-France