Une installation solaire, qu'elle soit thermique ou photovoltaïque, doit être entretenue. Sans cela elle est moins performante. Bien qu'un panneau ait besoin de peu d'entretien, grâce notamment à l'effet nettoyant de la pluie, il est toutefois fortement recommandé que la surface vitrée soit nettoyée de temps en temps. Certaines précautions restent à suivre si l'on souhaite le faire soi-même.
Cliquez pour agrandir l'imageUn panneau sale est moins performant qu'un propre. Les diverses impuretés qui peuvent s'accumuler dessus (poussières, excréments d'oiseaux, mousse…) ont pour effet de baisser son rendement. Une partie du nettoyage est effectuée grâce à la pluie et au film de protection autonettoyant présent sur les panneaux. Il est tout de même nécessaire d'enlever ce qui n'a pas pu l'être naturellement.

Comment nettoyer ses panneaux solaires ?

Selon son exposition aux sources de salissure (arbres, sables, pollens, pollution…), un panneau solaire aura plus au moins besoin d'être nettoyé régulièrement. D'une manière générale, il est tout de même recommandé de le faire 1 voir 2 fois par an.

Il est conseillé de privilégier l'eau déminéralisée pour laver les surfaces vitrées : l'eau calcaire laisse des traces blanches qui tâchent les panneaux et empêchent un bon rayonnement solaire. Aussi, l'utilisation de jet d'eau à haute pression (type Karcher) est à proscrire afin de ne pas abîmer les joints. Il en est de même pour les raclettes en plastique qui peuvent rayer le verre.

Selon les normes en vigueur, un choc thermique ne peut pas endommager un panneau s'il est en contact avec de l'eau (trop) froide. Cependant, mieux vaut ne pas prendre le risque… C'est pourquoi il est préférable de procéder au nettoyage des surfaces vitrées lorsque le soleil n'est pas trop puissant.

Le marché du nettoyage des panneaux solaires se développe

Certaines entreprises proposent aux propriétaires d'installations solaires un service de nettoyage. Ce marché se développe de plus en plus.

EDF ENR, le leader du solaire photovoltaïque en France, propose par exemple d'effectuer cette tache grâce à un robot monté sur ventouses et piloté à distance par Wifi, le Gekko Solar.  Adapté aux grandes et aux petites surfaces, il est en mesure de laver près de 400m2 de panneaux solaires à l'heure. Il faut environ compter 1 euro par mètre carré nettoyé.

Un contrôle technique de l'infrastructure est aussi proposé par certaines sociétés. Il est d'ailleurs recommandé d'y avoir recours chaque année afin de vérifier l'état des panneaux et ainsi prévenir d'éventuelles pannes, ou encore pour s'apercevoir de la mauvaise optimisation des performances de l'installation solaire.

Source: Energeek