Produire sa propre électricité grâce à une éolienne, c'est une démarche à la fois écologique et économique. En alternative ou en complément de panneaux solaires, l'installation d'une mini-éolienne au jardin n'est pas si compliquée que cela.
Cliquez pour agrandir l'image
En route vers l'autonomie énergétique

Installée en pignon sur le toit de la maison ou dans un coin du jardin, une éolienne domestique, ou mini éolienne, permet de couvrir une partie de la consommation électrique d'un foyer. Certes, votre éolienne ne vous permettra sans doute pas d'être "électriquement autonome", mais elle autorisera de substantielles économies, et le coût de l'installation est à envisager comme un investissement amortissable à moyen terme.

Petites éoliennes : une autorisation n'est pas nécessaire

Différents modèles d'éoliennes sont disponibles pour les particuliers : à axe vertical, à axe horizontal, plus ou moins haute, plus ou moins puissante (environ 300W à 5 kW), plus ou moins discrète (diamètre, bruit)... Celles dont la hauteur ne dépasse pas 12 mètres peuvent être installées sans autorisation préalable (si ce n'est l'accord éventuel des voisins), à condition que le site ne soit ni classé, ni protégé. Au-delà de 12 mètres, il vous faudra obtenir un permis de construire.

Une large gamme de tarifs et de choix

Le coût est très variable et dépend de nombreux paramètres : caractéristiques du terrain, travaux d'ancrage à prévoir, taille et puissance de l'éolienne... Il va de quelques cnetaines d'euros pour les éoliennes les plus petites à plusieurs dizaines de milliers d'euros pour les installations plus ambitieuses. A titre d'exemple, la mini-éolienne Air-MPPT commercialisée sur notre site, coûte 600 euros pour le modèle de 400W, et 1.500 euros pour l'éolienne domestique de 1 kW.

D'autres modèles proposée par Le Comptoir Eolien, sont disponibles  dans cette rubrique.