La question que nous nous sommes posés est une question vitale pour l'avenir de la planète. En effet, les énergies polluantes (hydrocarbures, nucléaire) ne sont pas inépuisables, et si rien n'est fait pour les remplacer, la crise de l'énergie qui risquerait alors de se produire serait la plus grande catastrophe au monde.
Cliquez pour agrandir l'imageDe plus, le réchauffement de la planète oblige ceux qui veulent la sauvegarder à utiliser des énergies non polluantes, car la concentration de l'atmosphère en CO2 a augmenté de 20% en 150 ans et la concentration en méthane (CH4, un gaz à effet de serre comme le CO2) a augmenté de 140 %. Les conséquences de ce réchauffement de la planète seraient désastreuses si rien n'était fait pour le stopper, ou tout du moins le ralentir.

Il faut donc chercher d'autres solutions pour produire de l'énergie, et ce dès maintenant, avant qu'il ne soit trop tard. On estime que le vent distribue entre 1.5 et 4 milliards MW par heure, il est donc logique que l'on pense à exploiter cette formidable ressource. L'éolienne est donc une de ces énergies renouvelables qui prennent de l'ampleur. Mais réussira-t-elle à dire devenir une énergie de premier plan ? C'est la question à laquelle nous nous efforcerons de répondre dans ce site.

L'éolien est une énergie en forte augmentation, mais elle ne pourra pas fournir à elle seule la totalité de la production, le vent étant une ressource trop aléatoire. A moins de parvenir à stocker l'énergie de manière efficace en grande quantité, l'utilisation des éoliennes ne peut s'envisager seule.

On pourrait éventuellement coupler cette énergie avec celle issue du soleil, afin de produire de l'électricité grâce aux éoliennes lorsqu'il y a du vent et grâce aux panneaux solaires lorsque le soleil brille. En général, le vent souffle quand il n'y a pas de soleil et inversement. La France étant un grand pays, il est aisé de trouver un endroit pour produire de l'électricité grâce à ces deux sources. On peut aussi envisager des échanges avec d'autres pays, ou encore l'utilisation des centrales hydrauliques et des énergies renouvelables émergentes, comme la biomasse.

L'énergie éolienne n'est donc pas une solution envisageable seule, mais couplée avec d'autres énergies, elle peut être une solution efficace. De plus, le développement très rapide de l'industrie éolienne devrait diminuer le nombre d'éoliennes, car les éoliennes installées seront de grande puissance.

Peut-être un jour y aura-t-il des éoliennes dans le courant aérien nommé Jet-stream, où les vents soufflent à plus de 300 km/h, comme dans la nouvelle "Le souffle d'Eole", de Danielle Martinigol et Alain Grousset, extraite du livre Graines de futur ?