■ Accueil   ■ Qui sommes nous ?   ■ CGV   ■ Mentions légales   ■ Contactez-nous  
 Matériel éolien    Matériel solaire    Convertisseur    Onduleur - relais    Batterie    Chargeur    Eclairage
   

Le blog - news - septembre 2014

Tesla S P85 : une voiture de luxe électrisante - 100% électrique


mardi 16 septembre 2014, 20:35

La Tesla S P85 – 100% électrique et 0 émission – offre des performances ahurissantes, mais n'est pas à la portée de toutes les bourses. Notre test.

La langue française a beau être riche, il sera difficile de trouver assez de superlatifs pour décrire cette merveille automobile qu'est la Tesla Model S.

En plus du miracle technologique, j'y ai vu une note d'espoir pour notre futur: la fin des émissions de CO2 et autres particules néfastes qui sortent de nos véhicules conventionnels. Je suis bien consciente que l'énergie grise demandée par sa construction est importante et que l'énergie nécessaire pour la faire avancer n'est pas uniquement produite par l'éolien, mais je reste persuadée que ce genre d'innovations prodigieuses est de celles qui ont les capacités d'accélérer le développement du courant vert.

Pour preuve, en Suisse, on se donne beaucoup de peine pour promouvoir les voitures électriques. Lorsque je suis allée me ravitailler à la station Viteos de Neuchâtel,station dans laquelle la charge est gracieusement offerte aux usagers jusqu'en 2016, on m'a assuré que l'électricité que j'injectais dans le bolide était produite localement, avec le courant de l'Areuse, une rivière bien connue des Neuchâtelois.

Simple comme bonjour, j'ai branché le véhicule à la borne et suis partie faire mes courses et boire un verre avec des amis. A mon retour, trois heures plus tard, la voiture laissée presque vide était chargée et prête à repartir de plus belle.

En plus du confort luxueux et de la technologie high-tech, la Tesla Model S offre des performances ahurissantes. Bien qu'il s'agisse d'une propulsion (réd. article corrigé le 25.08) , elle est à l'aise partout et, paraît-il, même sur la neige. Je teste des véhicules depuis trois ans et jamais je n'ai vécu pareille expérience.

Comme c'était l'attraction du moment, j'étais très heureuse de faire découvrir ce lumineux véhicule à mon entourage, tout aussi émerveillé que moi. Imaginez donc l'effet de passer du 0 à 100 km/h en seulement 4,4 secondes dans un silence parfait. C'est tout simplement grisant! Ma sœur a trouvé la juste comparaison: la sensation rappelle furieusement celle éprouvée sur un carrousel.

Stable, sûre, époustouflante et fort bien dessinée, la Model S reste une américaine et, avec près de 2 m 20 de large, rétroviseurs compris, il faudra, dans certaines de nos ruelles et nos chemins étroits, faire preuve de beaucoup de maîtrise et de pas mal de sang-froid.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture ?


La recharge :
Lorsqu'on achète une Tesla, il est préférable de faire installer un connecteur mural dans son garage. Celui-ci permet de recharger une batterie au rythme de 110 km par heure. En ville et dans les parkings, les stations avec prise type 2 se multiplient et permettent également une charge complète en moins de quatre heures. Il est aussi possible de charger la voiture sur une prise domestique. Là, par contre, il faut être patient.

Le tableau de bord :
Il est principalement composé d'une tablette géante de 17 pouces qui permet d'accéder à toutes les fonctions possibles et imaginables dans une voiture. Climatisation, navigation high-tech, choix de l'ouverture du toit ouvrant en pourcentage, hauteur de la voiture selon 4 positions au cas où il y aurait un obstacle à franchir, caméra de recul full HD, consommation d'énergie avec divers graphiques et j'en passe. Grâce à la 3G, il est même possible de naviguer sur internet et d'avoir accès à toutes les webradios de la planète, seules les vidéos sont bannies du système pour des raisons évidentes de sécurité.

Les sièges :
On pourrait perdre du temps à s'extasier sur le confort incomparable de l'habitacle, mais je préfère parler des deux places pour enfants haute sécurité dissimulées dans le coffre. En tirant une languette, on déplie deux solides strapontins pour bambins (de 16 à 36 kg) avec appuie-tête et ceintures adaptés. Le plus? Les petits font dos au conducteur et ont ainsi une vue dégagée par la vitre du coffre. Parfait pour faire des grimaces aux automobilistes en toute impunité!

Les coffres :
Pas un, mais deux coffres. Le gros souci des voitures électriques est que la batterie prend de la place et que ce sont souvent les zones de chargement qui en pâtissent. Ici, c'est presque un miracle, la batterie est invisible et la Tesla Model S offre, en plus du coffre à l'arrière, un deuxième espace de rangement de 195 litres sous le capot. Sièges rabattus, ce sont près de 1800 litres de volume mis à disposition.

Source: Par © Migros Magazine – Leïla Rölli
Crédits photo : Tesla

Les tarifs de l'énergie vont augmenter dans les prochains mois


lundi 15 septembre 2014, 9:15

Le gaz devrait grimper d'au moins 4 %. La hausse des tarifs de l'électricité est en discussion.

Les consommateurs ont échappé à la hausse des tarifs de l'électricité en août dernier, ils ne seront pas épargnés par les augmentations des prix de l'énergie qui se préparent pour l'automne. Comme l'annonçait Le Figaro, les tarifs réglementés du gaz doivent déjà grimper de 3,9 % au 1er octobre prochain. Selon le Journal du dimanche , les prix qui seraient toujours en recul de 3,6 % depuis le début de l'année, pourraient encore subir une hausse de 2 % à 3 % au mois de novembre.

Après la cacophonie du début de l'été - qui avait vu Ségolène Royal, la ministre de l'Énergie annoncer l'annulation de la hausse de 5 % prévue pour le 1er août, et le premier ministre Manuel Valls confirmer que les hausses auraient bien lieu mais à l'automne - l'électricité devrait aussi bientôt coûter plus cher. Selon Le JDD, la ministre de l'Énergie tenterait par tout les moyens de limiter l'impact sur le pouvoir d'achat. Elle a ainsi décidé de revoir la formule qui permet de calculer les prix.

Un mode de calcul plus avantageux

Ce changement de formule était prévu, mais il ne devait intervenir qu'en 2015. Le nouveau calcul doit prendre davantage en compte les prix du marché européen qui sont en baisse, ce qui permettrait de limiter la hausse à environ 2 % au lieu de 5 % selon le ministère. Le processus pour entériner la nouvelle méthode pourrait cependant prendre au moins deux mois, et ne pourrait donc s'appliquer au calcul d'une hausse attendue au 1er octobre.

Le JDD relève par ailleurs que le blocage de l'augmentation ne pourrait être que de courte durée. D'ici à la fin 2014, l'évaluation des coûts de production du parc nucléaire doit être revue, ce qui présage de nouvelles augmentations l'année prochaine. Le ministère de l'Énergie lui-même admet qu'il pourrait encore manquer 5 % en 2015.

Source: Par lefigaro.fr
Crédits photo : François BOUCHON/Le Figaro

L'approvisionnement électrique de la France menacé en 2016-2017


jeudi 11 septembre 2014, 9:35

Il y aura de l'électricité cet hiver en France aux heures de pointe, mais la situation risque d'être beaucoup plus tendue en 2016 et 2017. C'est le « message d'alerte » que Réseau de transport de l'électricité (RTE), filiale d'EDFchargée de gérer les lignes à haute tension et d'assurer l'équilibre offre-demande en temps réel, a lancé, mercredi 10 septembre, dans son bilan prévisionnel à l'horizon 2019.

Ce bilan fait en effet apparaître « une dégradation de la sécurité d'approvisionnement électrique en France durant les hivers allant de 2015 à 2018 », avec une pointe au cours de l'hiver 2016-2017. Il manquerait alors 2 000 mégawatts (MW) de capacité de production.

ARRÊT DE DEUX RÉACTEURS NUCLÉAIRES

Dans un contexte de faible hausse de la demande de courant liée à la crise économique et aux premiers effets des politiques d'efficacité énergétique, la France va perdre de la puissance.
Début 2016, des centrales au charbon et au fioul devront fermer car elles ne répondent plus aux normes environnementales européennes.

RTE table aussi sur l'arrêt, fin 2016, des deux réacteurs nucléaires de Fessenheim (Bas-Rhin), compensé un an plus tard par la mise en service de l'EPR de Flamanville (Manche).

En théorie, la France ne peut pas manquer d'électricité, même si des délestages peuvent intervenir ponctuellement. RTE exclut pratiquement tout risque de «black out». Sauf accident comme celui du 4 novembre 2006 où 10 millions d'européens, dont la moitié de Français, avaient été plongés dans le noir une partie de la soirée.

Mais RTE relève que, sans les interconnexions avec les autres réseaux européens, la situation serait beaucoup plus difficile, avec un déficit de 10 000 MW en 2016-2017. Soit la demande de 7 millions de personnes.

Car si la France reste exportatrice nette de courant sur l'année, elle est devenue structurellement importatrice en hiver en raison du très fort développement du chauffage électrique.

Source: Par Jean-Michel Bezat - Journaliste au Monde

Les gaz à effet de serre atteignent des sommets en 2013


mercredi 10 septembre 2014, 10:45

Selon l'Organisation météorologique mondiale, tous les principaux gaz à effet de serre ont atteint l'an dernier des pics de concentration dans l'atmosphère.

Les gaz à effet de serre ont atteint en 2013 des concentrations records en raison d'une réduction des quantités de dioxyde de carbone absorbées par la biosphère terrestre tandis que les émissions continuent de croître, a averti mardi l'ONU. «Nous savons avec certitude que le climat est en train de changer et que les conditions météorologiques deviennent plus extrêmes à cause des activités humaines telles que l'exploitation des combustibles fossiles», a déclaré le secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale (OMM, une agence de l'ONU), Michel Jarraud, présentant le rapport annuel sur la concentration des gaz à effet de serre.

D'après l'OMM, la concentration «du dioxyde de carbone (CO2), du méthane (CH4) et du protoxyde d'azote (N20) ont atteint de nouveaux pics en 2013». En outre, les observations révèlent que le taux d'accroissement du CO2 atmosphérique entre 2012 et 2013 représente la plus forte augmentation annuelle depuis 1984. Des données préliminaires laissent supposer que cela pourrait être dû à la réduction des quantités de CO2 absorbées par la biosphère terrestre alors que les émissions de ce gaz continuent de croître.

«Nous avons été un peu surpris par ces résultats qui, s'ils sont confirmés, sont très préoccupants», a relevé Michel Jarraud. Pour William Collins, professeur de météorologie à l'université de Reading, ces résultats devraient se traduire par «une amplification du changement climatique à l'avenir».

Une chose est sûre : le forçage radiatif (la capacité de la Terre à conserver l'énergie du Soleil ou à la renvoyer dans l'espace), qui a pour effet de réchauffer le climat, s'est accru de 34% entre 1990 et 2013 à cause des gaz à effet de serre persistants (comme le CO2, le CH4 et le N20). Le dioxyde de carbone est le principal responsable du réchauffement climatique. Sa concentration dans l'atmosphère a augmenté en 2013 de 2,9 ppm (parties par million) en un an.

Le méthane est le deuxième plus important gaz à effet de serre. Environ 40% des rejets de CH4 dans l'atmosphère sont d'origine naturelle (zones humides, termites, etc.) et 60% d'origine humaine (élevage de bétail, riziculture, exploitation des combustibles fossiles, décharges, combustion de biomasse...).

Les océans s'acidifient toujours plus vite

L'océan absorbe aujourd'hui environ le quart des émissions totales de CO2 et la biosphère un autre quart, limitant ainsi l'accroissement du CO2 atmosphérique. Mais l'absorption du CO2 par les océans est «lourde de conséquences». Elle entraîne une acidification de l'eau de mer et une détérioration de l'écosytème marin. Ainsi «le rythme actuel d'acidification des océans semble en effet sans précédent depuis au moins 300 millions d'années». Les océans absorbent actuellement environ 4 kg de CO2 par jour et par personne. «Le dioxyde de carbone demeure pendant des centaines d'années dans l'atmosphère et encore plus longtemps dans l'océan», a averti Michel Jarraud.

La publication de l'étude intervient à quelques jours du sommet sur le climat que le secrétaire général l'ONU Ban Ki-moon a prévu de réunir le 23 septembre à New York pour donner un élan politique aux négociations internationales sous l'égide des Nations unies en vue d'un accord global – qui doit être scellé à Paris fin 2015 pour une entrée en vigueur en 2020 – suffisamment ambitieux pour limiter le réchauffement de la planète.

L'objectif est de limiter à 2°C le réchauffement de la planète par rapport à l'ère pré-industrielle. Or les émissions actuelles mettent la Terre sur une trajectoire de quatre à cinq degrés de plus à la fin du siècle par rapport à l'ère pré-industrielle. L'ONU a appelé mardi à une «action internationale concertée urgente». «Pour avoir une chance d'éviter les effets de plus en plus dévastateurs du changement climatique, des mesures doivent être prises dès maintenant pour réduire les émissions de CO2», a également plaidé Joanna Haigh, codirectrice de l'Institut Grantham sur le changement climatique et l'environnement de Londres.

Source: Par AFP
Crédit photo : © Nguyen Huy Kham. Reuters

La GigaUsine Tesla fonctionnera intégralement à l'énergie solaire et éolienne


mardi 9 septembre 2014, 9:35

C'est officiel depuis jeudi soir. La fameuse GigaFactory Tesla qui remplit d'enthousiasme l'Amérique sera construite dans l'état du Nevada.

Capable de délivrer 500.000 batteries pour voitures électriques chaque année, l'énergie nécessaire à la fabrication des batteries sera 100% photovoltaïque et éolienne, deux énergies complémentaires et très bon marché.

Le PDG de Tesla Motors, le multimilliardaire Elon Musk, est aussi le fondateur de SolarCity, le numéro 1 du solaire résidentiel aux USA. SolarCity va construire une gigantesque usine de panneaux solaires de technologie Silevo (haut rendement et zéro dépendance vis à vis de l'élément argent) dans l'état de New-York, usine qui sera alimentée également à 100% par de l'énergie d'origine renouvelable.

Etant donné que l'énergie délivrée par un panneau solaire permet d'en produire 10 autres et que le rapport est encore meilleur pour l'éolien, un cercle vertueux, vraiment durable, se met en place.

La Gigafactory Tesla dans le Nevada sera la plus grande usine de batteries du monde. Elle produira à elle seule autant de capacités de stockage que l'ensemble des producteurs de batteries sur la planète aujourd'hui. L'investissement s'élève à 5 milliards de dollars.

Les batteries serviront en priorité à alimenter la gamme de voitures électriques Tesla (S, III et X), mais pourront aussi éventuellement alimenter d'autres constructeurs automobiles ainsi que servir pour le stockage stationnaire au niveau des maisons et des entreprises équipées de panneaux solaires.

Cinq états américains - Le Nouveau Mexique, l'Arizona, le Texas, la Californie et le Nevada - étaient en compétition pour remporter ce jackpot. C'est le projet sur le site de Reno (qui sonne comme un clin d'œil au groupe Renault) qui l'a emporté. Les travaux de terrassement ont déjà commencé. Le site jouit d'un très haut niveau d'ensoleillement propice à la production photovoltaïque.

Le Gouverneur du Nevada, Brian Sandoval, a déclaré que « c'est un grande nouvelle pour l'état du Nevada. Tesla va construire dans le Nevada l'usine de batterie la plus grande et la plus avancée du monde ce qui se traduira par 100 milliards de dollars d'impact économique pour le silver state durant les 20 années à venir. Je suis reconnaissant qu'Elon Musk et Tesla aient choisi le Nevada. Ces pionniers du XXIème siècle, nourris d'innovation et de désir, sont encouragés par l'engagement du Nevada pour changer le monde. Le Nevada est prêt pour être le leader. »

L'ensemble des matières premières nécessaires pour la construction des batteries proviendra d'Amérique. Tout près de Reno se trouve la King Valley (la vallée des rois) très riche en Lithium. Ce site va être exploité par l'entreprise Western Lithium. La GigaFactory Tesla consommera chaque année une quantité de lithium équivalente à ce que prévoit de produire Western Lithium dans le cadre de la phase 1 de son plan de développement minier.

Croissance verte


« La Gigafactory est un pas important dans la perspective de faire progresser les transports durables et permettra la production en masse de véhicules électriques attractifs pour les décennies à venir » a déclaré Elon Musk, PDG de Tesla Motors. « Avec Panasonic et d'autres partenaires, nous nous réjouissons de réaliser l'ensemble de ce projet »

Il s'agit d'une « journée monumentale » s'est exclamée la porte-parole du Nevada, Marilyn Kirkpatrick. « Il s'agit d'une contribution significative pour stimuler en profondeur l'économie à l'échelle de l'ensemble de l'état du Nevada. » 6500 emplois directs, souvent très qualifiés, seront créés. S'ajouteront ceux liés à la construction de logements pour les salariés, de zones commerciales, de restaurants, de bars, de nouveaux services ainsi qu'à l'implantation d'entreprises d'ingénierie associées à la GigaFactory. Tesla Motors emploie dès à présent 6500 personnes en Californie notament au niveau de l'usine ultra-moderne de Fremont.

Plus qu'une voiture électrique, c'est une approche positive en matière d'écologie qu'apporte Elon Musk : « Free charging on pure sunlight for life », telle est sa devise. La charge solaire gratuite, à vie, pour tous ceux qui s'équipent d'une voiture Tesla.

Le réseau de superchargeurs Tesla, les plus puissants du monde, est effectivement en accès gratuit. Il permet dès à présent de relier la côte est et ouest aux USA, ainsi qu'Oslo à la côte d'Azur en France. L'ensemble de la France sera couverte dès 2015. Elon Musk est ouvert au partage: « Au cas où Peugeot, Renault ou un autre voudraient partager notre réseau, ils sont les bienvenus ! » a-t-il déclaré au journaliste Jean Botella du magazine Capital. A suivre.

Source: Par Olivier Daniélo
Crédit photo : © TESLA

La plus grande centrale d'énergie solaire du monde grille les oiseaux en plein air


mardi 9 septembre 2014, 9:15

La plus grande centrale solaire du monde est une construction formidable... sauf pour les oiseaux qui ont la mauvaise idée de la survoler et qui prennent littéralement feu en plein air. Et il y en a beaucoup, rapporte l'agence de presse américaine Associated Press dans un long article consacré au sujet.

Selon les enquêteurs environnementaux fédéraux qui ont visité la gigantesque centrale solaire d'Ivanpah, au sud-ouest de Las Vegas dans le désert de Mojave en Californie, un oiseau y est victime des reflets des rayons du soleil toutes les deux minutes.

La centrale, dont Google est un des investisseurs, est composée de plus de 300.000 miroirs mesurant chacun la taille d'une porte de garage et inclinés pour refléter les rayons du soleil sur trois grandes tours remplies d'eau. La chaleur ainsi créée produit de la vapeur qui fait tourner des turbines générant assez d'électricité pour 140.000 foyers. 

Selon les enquêteurs, la centrale pourrait agir comme un «piège géant» à oiseaux. La lumière intense émise par les panneaux (assez puissante pour aveugler les pilotes d'avion qui atterrissent ou décollent à Las Vegas) attire les insectes, qui à leur tour attirent les petits oiseaux mangeurs d'insectes. Ceux-ci se font griller en plein vol, entrainant des petits nuages de fumée visibles à l'œil nu.

Certains biologistes avancent une autre explication: les oiseaux pourraient confondre l'étendue de miroirs avec un lac. «Les morts d'oiseaux ne sont que le dernier exemple en date de la manière dont la recherche d'énergie propre peut avoir des conséquences négatives sur l'environnement, souligne Associated Press. Les fermes solaires ont été critiquées pour leur impact sur les tortues de désert et les éoliennes tuent également des oiseaux, dont des rapaces.»

Les autorités et le constructeur de la centrale de 14 km², qui a coûté 2,2 milliards de dollars, connaissaient le risque pour les oiseaux, comme le montre un document officiel de mise en conformité environnementale daté de décembre 2013, mais ne s'attendaient pas à ce qu'il y ait tant de victimes.

La Commission pour l'énergie de Californie estime que les morts d'oiseaux et les problèmes environnementaux qu'elles sont susceptibles d'entrainer sont acceptables parce que «les bénéfices du projet vont dépasser ces impacts», rapportait Gizmodo en février dernier. Mais tout le monde n'est pas du même avis.

Les enquêteurs environnementaux veulent interrompre le projet d'extension de la centrale tant que l'on ne connait pas exactement l'échelle du problème. BrightSource, l'entreprise qui gère la centrale, estime le chiffre à 1.000 oiseaux tués par an, tandis que les experts de l'ONG Center for biological diversity penchent plutôt pour 28.000.

Source: Par Grégoire Fleurot
Crédit photo : © REUTERS/Steve Marcus


Quelle hausse pour le prix de l'électricité le 1er octobre ?


lundi 8 septembre 2014, 13:20

Comment vont évoluer les prix de l'électricité cet hiver ? La ministre de l'Energie Ségolène Royal avait choisi de geler, le 1er août, la hausse de 5% prévue pour les consommateurs, passant outre la décision du Conseil d'Etat. Désormais, d'après les informations du 'Journal du Dimanche', le gouvernement "cherche la parade pour fixer une hausse des prix de l'électricité moindre".

"S'en tenir à + 2%" ?

D'après le journal, l'exécutif tenterait donc de passer sous la barre des 5% et "s'en tenir à + 2% serait même tout à fait possible." Il suffirait pour cela d'anticiper sur la mis en place de la formule de calcul des prix, prévue pour 2015. "La commission de régulation de l'énergie doit rendre son avis cette semaine avant que le projet du ministère ne passe devant l'Autorité de la concurrence et le Conseil d'État. Un long processus qui pourrait prendre près de deux mois", écrit le 'JDD'. Ce calcul doit prendre en compte l'évolution du marché de l'électricité en Europe, qui a baissé depuis un an, ce qui pourrait profiter aux abonnés.

Manque à gagner pour EDF

Problème : cette solution ne ferait que reculer l'échéance d'une hausse des tarifs. "D'ici à la fin de l'année, il (le gouvernement, Ndlr) devra définir une nouvelle évaluation des coûts de production du parc nucléaire, qui pèseront à leur tour sur les prix futurs", explique le 'JDD', et il est peu probable qu'EDF ne réclame pas son dû. L'annulation des prix de l'électricité au mois d'août a coûté 500 millions d'euros à l'énergéticien. "En 2013, la hausse des tarifs de 5 % lui a fait gagner 680 millions d'euros, puis 400 millions au premier semestre 2014", rappelle le 'JDD'.

Source: Par Claire Lemaitre
Crédit photo : © Reuters

Une éolienne dans son jardin : les conseils avant de se lancer


dimanche 7 septembre 2014, 14:25

Disposer d'une éolienne chez soi permet de couvrir une partie de la consommation électrique du foyer, tout en participant à la protection de l'environnement. Que faut-il savoir avant de se lancer ?

Éolienne de jardin : les démarches administratives


L'installation d'une éolienne au sol par un particulier ne requiert pas de déclaration de travaux si le mât est d'une hauteur inférieure à 12 mètres ; pour une éolienne de toit, toujours de moins de 12 mètres, une déclaration préalable de travaux doit être déposée. Dans tous les cas, au-delà de ce seuil, l'obtention d'un permis de construire est indispensable.

L'autorisation, si elle est accordée, sera délivrée par la mairie si la production électrique de l'éolienne est destinée à l'autoconsommation, ou par la préfecture si vous désirez revendre sur le réseau l'électricité produite. Dans les deux cas, pensez à établir une étude concernant le potentiel du terrain avant de réaliser cet investissement important.

Où faut-il installer une éolienne de jardin ?


Une éolienne domestique est capable de fournir en moyenne 30 à 50 % des besoins en électricité d'un foyer. Il s'agit par conséquent d'une source énergétique d'appoint, et non pas principale. Afin de maximiser son rendement, il est conseillé d'assembler l'éolienne sur un terrain découvert et dépourvu d'obstacles : évitez si possible la présence de grands arbres à moins de 10 mètres des hélices.

Source: Par LA RÉDACTION NUMÉRIQUE DE RTL
Crédit : © thinkstock/iñaki antoñana plaza



Partenaire de toutes vos idées, le Comptoir Eolien partenaire ENF Solar offre toute son expertise et accompagne à chaque étape particulier et professionnel, en vous proposant de nombreuses gammes de produits en matériel solaire et matériel éolien ainsi que des eoliennes horizontales de qualité professionnelle au meilleur prix ! En effet, fort de son expérience de plus de 8 ans, le Comptoir Eolien a su analyser et comprendre vos besoins nous disposons d'une large gamme de kits réseau pour réduction de facture EDF. C'est pourquoi nous vous proposons une vaste gamme de produits tournée vers les énergies nouvelles et renouvelables. Découvrez sur ComptoirEolien.fr plus de 1200 produits référencés pour équiper votre camping-car, votre maison ou votre voilier avec un kit hybride.


Empêcher la sêlection du texte


Commentaires et avis clients :







Partagez votre opinion avec les autres clients 


Livraison    Satisfait ou remboursé    Moyens de paiements    FAQ    Mentions légales    Contactez-nous

Les photos des produits ne sont pas contractuelles; se référer à la fiche du produit.
ComptoirEolien.com - ComptoirEolien.fr - L'expert du matériel éolien et solaire.
Ce site est enregistré auprès de la CNIL sous le N°: 1391557.
Copyright © 2007-2018 - Le Comptoir Eolien ® - Groupe MADAULE - Tous droits réservés.
Conception web : Madaule Jérôme - Propulsé par Lauyan - Dernières mises à jour le : .
Pour toujours plus de proximité, nous sommes également présents sur les réseaux sociaux :
Facebook , ✔ Twitter et ✔ Google+


Infos - diverses    Infos - éoliennes    Infos - solaire    Le blog



4.8 / 5 Calculé sur 382 avis vérifiés


Articles non disponibles à la vente actuellement - Clim - chauffage - Moteurs hors-bord