Radiateurs, four, aspirateur : quels appareils ménagers sont les plus gourmands ? Découvrez en une infographie ceux qu'il faut débrancher en premier pour éviter de trop consommer pendant la vague de froid.
Cliquez pour agrandir l'imageChauffage, éclairage, cuisson... Les sources de consommation d'électricité sont multiples au sein du foyer. Or, vague de froid oblige, les Français sont incités à réduire leur consommation lors des pics en matinée (8-13 heures) et en début de soirée (18-20 heures).

Quels appareils vaut-il alors mieux éteindre pour économiser le plus ?

Sans surprise, le chauffage est le premier poste de consommation au sein du foyer, notamment s'il est électrique, suivi du chauffe-eau. Mais il ne serait pas très pertinent de les éteindre lors d'une vague de froid. En revanche, il suffit de les baisser de quelques degrés (19 degrés dans une chambre, 50 degrés pour le chauffe-eau) pour réaliser des économies conséquentes de consommation et donc sur la prochaine facture. Troisième poste le plus consommateur, l'éclairage. Troquer son lampadaire halogène (503 kWh par an en moyenne!) contre des lampes compatibles avec des ampoules LED, bien moins gourmandes en énergie, permet néanmoins de limiter sa consommation.

Certains appareils ménagers révèlent quelques surprises. Le décodeur télévision-internet se montre ainsi plus gourmand que le sèche-linge, avec 389 kWh par an! Le fer à repasser, peu utilisé mais très énergivore, affole lui aussi les compteurs avec une moyenne de 260 kWh par an, devant le lave-vaisselle ou le lave-linge. Une console de jeux de salon et un aspirateur consomment autant l'un que l'autre: 70 kWh par an. Parmi les appareils les moins énergivores, on trouve... le rasoir électrique. Utilisé avec parcimonie et peu gourmand par nature, il ne consomme que 0,3 kWh par an en moyenne. Le chargeur de portable (2 kWh) ne constitue pas non plus une importante source de consommation d'énergie... sauf s'il reste branché en permanence.